HISTORIQUE

 

Le 24 Novembre 1951, un comité se réunit pour la première fois sous la présidence de M. BOIREAU alors Maire de la commune, dans le but de fonder une association de défense de l'école laïque. De cette réunion va  naître l'association " PATRONAGE DES ECOLES PUBLIQUES " dont le premier Président élu sera Abel LAPORTE, Monsieur le Maire devenant Président d'honneur.
Les statuts originaux vont être discutés, votés et déposés à la Préfecture de la Gironde le 1er Décembre 1951." Association loi 1901 déclarée sous le numéro 5435".

Comme la commune du Haillan ne possède pas encore de local assez grand, les réunions se tiennent dans une petite salle appelée «Salle des Fêtes», (cette dernière a été démolie pour construire le Foyer Culturel). Les manifestations ont lieu dans la salle du cinéma " Café DELILLE ". La première activité publique de cette jeune association est une projection de cinéma la veille de Noël 1951 avec le concours de " Tourisme et Travail ", au programme " DUGUESCLIN " et "LE BARRAGE DE GENISSIAT ".

D'autres activités sont organisées :
- Visite d'établissements bordelais.
- Sorties au Grand Théâtre (opérettes, comédies...).
- Voyages en autobus à travers la région, sur une journée.
- Organisation de fêtes et de bals.

Début 1952 l'association compte 93 adhérents et beaucoup d'idées à développer.
Mai 1952, création d'une chorale avec les enfants des écoles, constitution d'un comité chargé des activités artistiques.
Juillet 1952, premier concert du groupe artistique, construction de deux chars " Le Cygne " et" L'Escarpolette" à l'occasion de la fête des Ecoles Publiques. Cette fête organisée par M. MEYRE, est donnée dans les locaux du château BEL AIR (actuellement château des GIRONDINS), prêté a cette occasion par Mme DE SILLAC.

Le 23 Juin 1956, voit l'inauguration de la Salle DELILE, pour permettre de donner des spectacles de théâtre cette salle est équipée d’un rideau et d’une scène. Cette fin d’année deux spectacles sont donnés par la Troupe de Théâtre (comédie, danse et chants) Abel LAPORTE, Président était aussi metteur en scène Sylvette LAPORTE sa femme accompagnait au piano Bérangère COATRINE (Mlle BERANGERE), Danseuse et Chorégraphe et toute la  troupe, DALBARADE, PUYO, TRIOLAIRE, BENOIT, etc......

M. LAPORTE quitte la présidence en Juin 1959, le poste restera vacant à cause d’un malaise entre les membres du Comité, certains membres, conseillers municipaux sont accusés de vouloir imposer les directives de la Mairie. La présidence par intérim sera assurée d’abord par M. VERGNE Maire et ensuite par M. DUCIS vice Président. Il faudra attendre  l’Assemblée Générale du 10 Décembre 1960 pour voir l’élection d’un Président, Pierre ADAM.   En Décembre 1962 M. ADAM quitte la commune, et faute de candidat à la présidence l'association va connaître une mauvaise passe où toute activité du Patronage est arrêté jusqu’au jour ou la commune disposera d’un Foyer Culturel. Cette mise en sommeil va durer jusqu'en Décembre 1965.

L'inauguration officielle du FOYER CULTUREL eut lieu le 19 Juillet 1964 par Alcide VERGNE Maire, et le professeur Georges PORTMANN
alors sénateur de la Gironde.

En cette fin d'année 1965 sous l'impulsion de M. Abel LAPORTE, devenu entre temps Maire du village, l'association va redémarrer sous la présidence de Pierre DALBARADE et l’aide non négligeable de sa femme Janie. M. LAPORTE est promu Président d'honneur de l'association, ce sera le second Président d'honneur après M. BOIREAU. Très vite le Patronage des Ecoles Publiques compte 134 adhérents et ces derniers vont créer de nombreuses activités. Comme nous allons le voir, ces activités vont connaître des hauts et des bas, certaines vont disparaître pour réapparaître plus tard, c'est l'évolution normale d'une association de suivre les courants et les modes. Activités proposées a cette époque : club des jeunes, théâtre et danse, judo, orchestre, photo, groupe vocal, couture, ciné-club, gymnastique. d’entretien adultes, camping, dessin peinture, musique, émaux.

En Février 1967, c'est l'année de la célébration du centenaire de la commune l'association va suivre l'évolution, remodeler ses statuts, modifier son titre et se s'appeler désormais :

                                               " Le Patronage des Ecoles Publiques,
                                       Foyer des Jeunes et d'Education Populaire du Haillan "

                                               modification inscrite au Journal Officiel du 25/02/1967.

Début 1968 création d'une section modélisme, qui remporte un vif succès et de nombreux trophées.
Début 1969 création d'une section ping-pong, qui elle aussi va se faire connaître, elle existe toujours mais au sein de l'Association Sportive. L'association compte alors 11 sections d'activités différentes et 247 membres.
En Septembre 1970 ouverture d'une bibliothèque de prêt, cette section connaît rapidement un tel succès qu'elle sera reprise par la municipalité.

Lors de l'Assemblée Générale du 28 Novembre 1981, pour raisons professionnelles le Président ne se représente pas, Claudine PLAQUIN est élue présidente. L'association prenant de l'importance, la Présidente s'aperçoit rapidement que gérer des sections culturelles et des sections sportives au sein d'un même organisme était pratiquement impossible, les problèmes étant très différents. Aussi le 19 Décembre 1981 une réunion se tient avec Henri ARNOUD, Président de l'Association Sportive Haillanaise " A.S.H. ". Il est décidé le transfert des activités sportives vers l'ASH, ainsi qu'un accord tacite qui engage les deux associations à ne pas se faire de concurrence. A ce jour il est respecté par tous et les relations entre les deux associations sont toujours excellentes.

De 1981 à fin 1983 l'association voit des sections se créer (jeux, atelier du mercredi..) et d'autres disparaître ou être mises en sommeil. Pour s'adapter à de nouvelles situations, par une Assemblée Statutaire du 17 Décembre 1983 la Présidente propose et obtient la refonte des statuts et le changement de nom de l'association. L'association devient :

                                               " Centre du Temps Libre " sigle  C.T.L.
                             Modification enregistrée par le Journal Officiel  du 12 Février 1984.

A l'Assemblée Générale qui  suit, la Présidente ayant accepté d'autres responsabilités ne se représente pas, Michel RINGUET est élu Président, le CTL se compose alors de 8 sections pour 346 adhérents : Ateliers du mercredi, Bibliothèque, Couture, Ciné-club, Danse classique, Danse moderne, Jeux, Photo.
La section Danse moderne quitte le CTL pour former une nouvelle association "Tempo jazz "; Le CTL recrée une nouvelle section Danse moderne présidée par Jeanine RINGUET.
L'année 1984 voit la création de nouvelles activités : sections Micro-informatique, cours d'Anglais, Claquettes et la mise en sommeil de la section photo.
L'Assemblée Générale du 12 Mars 1985 voit la création d'une Commission d'Animation et l'entrée en vigueur de la carte CTL.

A l'Assemblée Générale du 14 Mars 1987, nous apprenons le désir de la municipalité de construire un Centre Culturel qui comprendrait une bibliothèque municipale. Alors se pose le devenir de notre section bibliothèque qui est en plein essor. Michel RINGUET ayant donné sa démission, Daniel SALLES est élu Président.

Juin 1987 la section cours d'anglais quitte le CTL.
Septembre 1987 création d'une section Arts Textiles ( Patchwork ) et d'une section Théâtre, réouverture de la section Photo.
Février 1988 création d'une section Bridge.

Assemblée Générale Avril 1988, le nouveau centre culturel doit ouvrir en Septembre. La bibliothèque du CTL sera cédée à la municipalité (environ 10 000 volumes ). L'équipe bénévole du CTL pourra continuer à travailler avec l'équipe municipale. En récompense il leur sera offert des places gratuites aux spectacles montés par la municipalité.
Création d'une section Peinture sur Soie. Le CTL compte alors 10 sections : Arts Textiles, Bridge, Ciné-club, Couture, Danse Classique, Danse Moderne, Micro-informatique, Peinture sur soie, Photo, Théâtre.
Novembre 1988 création de deux nouvelles sections, Jeux de Réflexion ( Echecs, Dames, Scrabble...) et Jeux de rôles.

28 Novembre 1988 inauguration officielle du " CENTRE BERNARD de GIRARD " par Georges RICART Maire, Michel SAINTE MARIE et Gilbert MITTERRAND, Députés et Serge LAMAISON Conseiller Général.

A l'Assemblée Générale du 23 Juin 1989, Daniel SALLES déclare qu'après 2 ans de présidence il passe le relais; Micheline PRIOLEAU le remplacera au poste de Présidente.
Février 1989 création de 2 nouvelles sections : Cours d'Espagnol Loisirs et Rencontres.
Mai 1991 mise en sommeil de la section Ciné-club devenu d'ailleurs section Cinéma.
Septembre 1991 pour raison de santé la Présidente de la section Arts Textiles quitte le CTL, personne ne voulant la remplacer la section est mise en sommeil.

L'Assemblée Générale du 10 Octobre 1991, précédée d'une Assemblée Statutaire, se prononce pour la rénovation des statuts. Pour la première fois dans l'histoire de l'association deux candidats se présentent à la présidence, Michel RINGUET est élu.
Juin 1992 mise en sommeil des sections Jeux de Rôles et Micro-informatique.

L'Assemblée Générale 1992, tenue le 30 Janvier 1993, n'apporte pas de changements profonds.
Mai 1993, signature avec M. Le Maire d'une " Convention Cadre ", précisant les droits et les devoirs de chacun, municipalité et association. Pour limiter le nombre des réunions, il est décidé qu'il y aurait par an : - 3 à 4 Conseils de Gestion et une Assemblée Générale, comme le prévoit l'article huit des statuts, la convocation d’une Assemblée Extraordinaire sera toujours possible.
Organisation de la 1ere fête du CTL, le 9 Octobre 1993, c'est une réussite.
Création d'une permanence les Lundi et Jeudi matin, au Centre Culturel, (local associations).
En fin d'année transfert des activités Bridge au tout nouvel " Espace de la Sablière ".

Assemblée Générale du 11 Décembre 1993, sans changements profonds.
Création de 2 nouvelles sections :  - Philatélie, et Jeux de Rôles.
Changement de police d'assurance, signature avec la "GMF Associations".

Participation aux fêtes de la St. Jean, 2eme fête du CTL le 8 Octobre 1994.

Le CTL comprend alors 11 sections, création d'une nouvelle section Cours d'Informatiques, cette activité est demandée à l'époque par un large public.
Fin 1994 proposition de création de 2 nouvelles sections, " Cours de Portugais " et " Initiation à l'Analyse Transactionnelle " il est décidé de mettre ces propositions en attente faute de financement. Ce problème se règle par la suite : "par principe, les nouvelles sections ne touchent pas de subvention la première année".
A l'Assemblée Générale du 17 Décembre 1994, le rapport moral du Président est rejeté, élection d'un  nouveau Président Jean Pierre LASTAPIS.
Participation à la Tombola du Crédit Mutuel, moyen substantiel d'améliorer les finances des sections.
Mars 1995 1ere réforme du système comptable, en vue d'harmoniser la comptabilité de l'ensemble des sections.
Assemblée Générale du 17 Septembre 1995 sans changements profonds.
Septembre 1995, établissement de contrats de travail pour les 10 professeurs employés par les différentes sections, inscription à l'INSEE, l'URSSAF, et les ASSEDIC du Sud Ouest, ainsi qu'à une caisse de Retraites Complémentaires.
Une Assemblée Extraordinaire Statutaire, voit une nouvelle fois la refonte des statuts à la demande du Ministère de la Jeunesse et des Sports, pour obtenir leur agrément.
Mars 1996 organisation du 1er loto CTL, c'est un succès!

A l'Assemblée Générale du 14 Septembre 1996, le Président passé deux ans de mandat et la mise en place de structures importantes, ne se représente pas, deux candidats prétendent au poste; René PLAQUIN est élu Président.
Septembre 1996, mise en sommeil de la section Danse Classique faute d'adhérents.
Novembre 1996, embauche d'une employée à mi-temps ( contrat C.E.S. ).
Notre informatisation et notre réorganisation, sur le plan des contrats de travail, nous permettent d'aider les associations haillanaises en difficulté dans ce domaine.
Mars 1997, organisation du 2eme loto CTL avec toujours le même succès.
Mai 1997, l'organisation de la 3eme fête du CTL a dû être reportée, suite aux élections législatives anticipées.

Fort de 493 adhérents et de 15 sections le C.T.L. est la première association culturelle de la commune du Haillan. Et nous recevons toujours des demandes de création de section!

Le 13 Novembre  1996, le Président reçoit un groupe d’étudiants qui cherchent une salle pour répéter et forment une section qui est un mélange de danse moderne et de théâtre C’est cette section appelée  GASPABAT (initial de chaque membre) qui nous a fait démarrer le Téléthon le 7 décembre 1996.

Fin 1997, la situation financière du CTL est au beau fixe. Fort de ses 473 adhérents et 14 sections, le CTL se dote d’un Pentium équipé de Windows 95 et du logiciel « ciel association » pour continuer la normalisation de la comptabilité commencée avec les conseils du C.L.I.A. . le Téléthon que nous avons organisé pour la 1ere fois en 1996 a connu un tel succès que nous avons doublé nos estimations.       Nous avons sous la direction du CTL et de l’ASH regroupé une trentaine d’associations du Haillan à l’occasion de cette manifestation.

Deux projets de créations de nouvelles sections ont vu le jour, dont une section  encadrement, et une section Rock et danses de salon.  Réveil de la section Danse classique, sections dont les créations sont acceptées à l’unanimité lors du conseil de gestion du 20.09.1997. La section Danse Classique avait été mise en sommeil en septembre 1996.
Les  GASPABAT  nous quittent pour former une troupe à St Médard, leur court passage au CTL nous a permis de prendre de l’assurance et pour le CTL d’organiser une manifestation qui grandit chaque année : le Téléthon.

Lors de Assemblée Générale du 24.01.1998, M. PLAQUIN, président depuis septembre 1996 se félicite de l’augmentation constante des effectifs et de l’enthousiasme des adhérents pour les activités des sections.

Pour la première fois, nous organisons un loto, le résultat  a dépassé toutes nos prévisions.

En 1998, le CTL compte désormais 18 sections (CR du 03.10.1998)

La participation au Téléthon est de plus en plus importante, l’organisation des lotos internes au CTL mobilise davantage de sections.

Les Arts du CTL, exposition des œuvres des adhérents, met en valeur les sections dites «  artisanales » et intéresse bon nombre de visiteurs, nous avons également reçu les félicitations de la municipalité en la personne de sont adjoint délégué à la culture .

L’Assemblée Générale du 29.01.2000, compte rendu de la saison 1998.1999 voit l’ancien bureau démissionner conformément aux statuts ; seul le Président et le Trésorier Général se représentent et sont élus à l’unanimité par l’ensemble des adhérents.
La section Dentellerie quitte le CTL et l’Assemblée Générale. Ils formeront une Association dissidente « les fuseaux d’Aliénor ».

A cette date, le CTL compte 18 sections et 590 adhérents .

En 2000 et 2001, le CTL compte maintenant  17 sections et  le nombre d’adhérents est descendu à 541 . Pas d’évènement majeur à signaler sinon une continuité dans la participation du CTL aux manifestations de la Mairie, notamment pour l'iinauguration de la nouvelle salle de spectacle «  l’entrepôt des Jalles »les 25 et 26 Mars et dans ces nouveaux locaux en 2001 ont lieu les galas des sections « théâtre, danse moderne et danse classique ».

Dans le cadre des 50 ans du CTL, nous avons organisé une grande soirée au bénéfice du Téléthon, nous avons refusé du monde ; la nouvelle salle de spectacle n’était pas assez grande .

Consultez ici le programme du spectacle culturel proposé par le CTL pour ses 50 ans.

           
L’Assemblée générale de la saison 2001.2002 nous apprend que désormais le CTL se compose de 16 sections et 515 adhérents.
Ceux-ci, très intéressés  par l’activité qu’ils ont choisi d’exercer au sein des sections se mobilisent par contre très peu  pour aider lors des manifestations organisées  dans le but de renflouer les finances du CTL .

Les galas des sections Théâtre, danse moderne et classique connaissent un succès grandissant et les « Arts du CTL »  permettent aux adhérents et à leurs amis de mieux connaître ce qui se fait à l’intérieur des sections.

La section philatélie organise une manifestation (exposition vente de souvenir)à l’occasion de la sortie le 1er juillet 2001 du timbre « 100 ans des associations loi 1901
L’Assemblée du  26 mars 2004 relatant la saison 2002.2003 montre une nouvelle baisse sensible des effectifs soit désormais 450 adhérents pour 16 sections.
2005 voit toujours autant d’investissement de la part des bénévoles, tant dans la vie des sections que pour les manifestations.

2006. La section PYRAMIDE organise un tournoi international dans la salle du FORUM au HAILLAN. Cette manifestation organisée par Colette DACHER, responsable de cette section remporte un vif succès et reçoit les félicitations de la fédération française.

2007 Deux sorties sur la GARONNE à bord de la péniche« LE  ROYAL » réunissant 140 personnes, adhérents et conjoints, ont permis de réunir les sections Des échanges d’idées et des liens d’amitiés se sont créés pendant cette journée conviviale. Toujours autant d’investissement de la part des sections dans les manifestations locales.

Les galas, danse moderne et classique, théâtre ont de plus en plus de succès. Il faut souligner très fort l’investissement des bénévoles, des professeurs qui ne ménagent ni leur temps ni leurs efforts. Le CTL, représenté par plusieurs sections a participé au recueil record de fonds dans la ville du HAILLAN  au bénéfice du TELETHON ; Le cartonnage a vendu ses réalisations « recette au profit du TELETHON ». La danse classique et moderne, petits et grands,  nous ont transporté dans l’univers de la grâce et la discipline. Le théâtre nous a fait une démonstration du talent de ses adhérents à travers des scénettes pétillantes de malice.

Un arlequin a été confectionné à partir de 150 morceaux de tissus sous la responsabilité du professeur de couture, Josiane BORDENEUVE. Ces petits losanges de tissus ont été cousu au fur et à mesure de leur vente sous le regard du public, par des petites mains de la couture. Le produit de cette vente a été intégralement reversé au Téléthon. Bravo à tous ces bénévoles qui s’investissent et qui savent donner toute la force et le sens du mot ASSOCIATION.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Activités

TEMPS LIBRE, LOISIRS, HAILLAN, BRIDGE, PEINTURE, PHOTOGRAPHIE, CARTONNAGE, INFORMATIQUE, PYRAMIDE, ESPAGNOL, COUTURE, DANSE, PORCELAINE, ENCADREMENT, PATCHWORK, PHILATELIE, SCRABBLE, THEATRE, ACTIVITES, BRODERIE, Temps libre, Loisirs,
ANNIMATIONS LE HAILLAN, annimations le haillan, Haillan, Bridge, Peinture, Photographie, Cartonnage, Informatique, Pyramide, Espagnol, Couture, Danse, Porcelaine, Encadrement,
broderie, Patchwork, Philatélie, Scrabble, Théatre